Blog

© Alexandre Colin

Lac Inlé

Burma Inle 13

Le Lac Inlé

Après être arrivé par l’ouest depuis Indein en empruntant un canal de 5km, le Lac Inlé se dévoile enfin dans toute sa splendeur. C’est sûrement le lieu le plus connu de Birmanie, et pour cause, une ambiance magique y règne. Perdu au milieu des montagnes verdoyantes à 1000m d’altitude, cette vallée inondée d’un bleu éclatant abrite de petits et pittoresques villages construits sur pilotis.

Burma_Inle-13

Village sur pilotis au coeur du lac Inlé

L’ethnie locale, les Inthas (« les fils du Lac »), a su tirer profit de ce lac par l’artisanat, la pêche ou les cultures flottantes. Il est d’ailleurs possible de visiter au gré des villages de nombreux ateliers de tissages ou de ferronneries.

Entre deux escales, il est possible d’aller visiter le « monastère des chats sauteurs » (Nga Phé), nommé ainsi car les moines enseignaient depuis quelques années aux félins l’art de bondir à travers d’arceaux. Bien que les chats bien présents dans ce monastère ne soient pas des plus sportifs aujourd’hui, ce beau monastère en bois vaut néanmoins le détour pour sa belle collection de statues de Bouddha. À voir également, la pagode Phaung Daw Oo et les 5 images de Bouddha couvertes d’or (on ne voit plus que 5 boules d’or aujourd’hui), et sa grande barque décorée, utilisée lors de la fête annuelle durant le mois de Thadingyut (septembre – octobre).

Depuis la rive, il est possible d’effectuer des randonnées à travers rizières et petits villages. L’ascension des collines offre quant à elle de beaux panoramas sur le lac.

Burma_Inle-26

Rizières sur les rives du lac Inlé

Toutes les photos :

Leave a Reply

*