Blog

© Alexandre Colin

Kalaw

Burma Kalaw 20

Plateau de Kalaw

Après avoir quitté le superbe site de Bagan, arrivée sur le plateau de Kalaw situé dans l’État Shan. La ville de Kalaw culminant à 1300m d’altitude – appréciée des britanniques au temps de la colonisation pour son climat – est aujourd’hui petite enclave indienne au cœur de la Birmanie dont le marché est très fréquenté par les multiples ethnies (Palaung, Danau  et Shan) peuplant le plateau. Elle est aussi réputée pour être le point de départ de magnifiques randonnées en direction du lac Inlé.

Burma_Kalaw-6

Campagne birmane au coeur de l’état Shan

Au départ du village de Baw Ning Gone, le trek de deux jours commence en longeant des plantations de piment et de petits hameaux de l’ethnie Pa O, où sèchent les fruits de leur récolte. Au fur et à mesure de la progression vers Inlé, les cultures se diversifient, et les paysages se transforment doucement, où champs de thé, de tabac, et rizières se mêlent pour offrir une superbe palette de couleurs ponctuée d’arbres verdoyants. Sur la route l’on croise de nombreuses charrettes tirées par des buffles tandis que des cultivateurs s’affairent dans leurs lopins de terre.

Burma_Kalaw-14

Arbre au milieu d’un champ en fin d’après-midi.

La première journée se termine par l’arrivée à un monastère à proximité de Htee Thein, où de jeunes novices s’amusent avant d’aller entamer les prières du soir.

Indein – Lac Inlé

Le lendemain, la route traverse une petite forêt de bambous. Au loin, le plateau est encore plongé dans la brume matinale.La couleur du sol change et progresse dans un ton ocre avant d’entamer la descente vers Indein, situé au sud-ouest du lac Inlé. Ce village est réputé pour sa pagode et son millier de petits stupas d’or et de briques. Sur certaines d’entre elles, la nature y a regagné ses droits, et cet enchevêtrement de ruines et de végétation nous plonge dans une ambiance tout simplement féérique.

Burma_Kalaw-24

Statue de bouddha dans un stupa en ruine.

Depuis Indein la remontée d’un chenal de quelques kilomètres à bord d’un pirogue permet d’atteindre enfin le Lac Inlé et ses emblématiques habitations sur pilotis.

 

Leave a Reply

*